jeudi 21 juin 2012

Les faucons hobereaux en chasse au-dessus des zones humides

De retour de ses quartiers d'hiver africains, le faucon hobereau s'observe au-dessus des grandes zones humides dès le début avril.
En cet après midi du 24 avril, ils étaient au moins une douzaine à chasser les insectes au dessus des marais de l'Erdre, après la migration pré-nuptiale. L’éclaircie de cette fin de journée, après une période de pluie, favorisait le passage des hobereaux à basse altitude, au plus près de l'eau où se concentrait la nourriture.
Voici quelques photos de ce chasseur d'insectes, libellules,... et même d'oiseaux (hirondelles, martinets).




Un insecte en ligne de mire
Dégustation en plein vol
Capture assurée
Pour en savoir plus sur le faucon hobereau:  Cliquer ici

jeudi 1 décembre 2011

Panure à moustaches et Rémiz penduline

Deux sorties en cet automne ensoleillé pour découvrir  la Panure à moustaches et la Rémiz penduline.
Les Panures à moustaches ont été observées en bord de Loire dans les roselières. Il a fallu beaucoup de patience pour les observer quelques minutes, se déplaçant en groupe de 4 dans les phragmites. La Panure à moustaches est normalement nicheuse dans le département de La Loire Atlantique.
Pour la Rémiz penduline, ce fut au bord d'un bassin de décantation aux Moutiers-en-Retz que deux  juvéniles ont pu être observés. Cette espèce est migratrice et se rencontre seulement l'hiver dans l'ouest. 
Voici quelques photos et une petite vidéo, faites pour la plupart  en digiscopie.
3 Panures à moustaches perchées dans les Phragmites (Phragmites australis)
Le mâle reconnaissable à ses "longues moustaches" noires
La Rémiz penduline juvénile qui adore les petites graines des massettes (Typha  latifolia  ou augustifolia)
video

lundi 28 novembre 2011

Un bruant des neiges sur la digue de la baie de Bourgneuf

Une belle observation en octobre 2010 pour ce Bruant des neiges sur une digue de la baie de Bourgneuf.
Très intéressé par les graines de Sueda vera (Soude vraie), il s'est laissé approcher sans difficulté. 
Où pouvait-il être l'été précédent? Probablement en Scandinavie ou bien peut-être en Russie.








vendredi 21 octobre 2011

Hiboux des marais dans le marais Breton / Vendéen

Quelques photos d'Hiboux des marais prises  lors du coucher du soleil un soir d'octobre.








Je me suis posé la question "Hibou des marais" ou "Hibou moyen-duc". Voici les  caractéristiques bien visibles sur les photos qui permettent de déterminer l'Hibou des marais:
  •  Yeux jaunes enchâssés de noir, ce qui lui confère une expression "agressive"  (Yeux orangés chez le Hibou moyen-duc)
  • Pointe des primaires nettement foncée
  • Rayures denses  surtout localisées sur le haut de la poitrine
  • Plumage en général plus clair des hiboux des marais
  • 4 à 5 barres noires très nettes sur  la queue
  • Le hibou des marais peut chasser en plein jour. C'est rare pour le hibou moyen-duc

lundi 19 septembre 2011

Incursion en Navarra espagnole


Trois jours en Espagne pour visiter notamment  le désert des" Bardenas Reales". 
 Il y a toujours des oiseaux qui se laissent voir et parfois  une bonne surprise comme ces 200 à 300 cigognes blanches qui volent vers leur  dortoir et traversent notre route au coucher du soleil.
Un vautour fauve juvénile blessé. Il vient de percuter un fil électrique
Un gobemouche gris
Un Circaète Jean-le-Blanc à l'affut sur un pylône  électrique puis en vol
200 à 300 cigognes blanches se rassemblent pour passer la nuit. J'en profite pour prendre en photo quelques arrivées au dortoir . Les cigognes sont éclairées par un soleil couchant, ce qui leur donne une tonalité de couleur très particulière






Le désert des Bardenas Reales







Alouette des champs






dimanche 18 septembre 2011

Migration au col d'Organbidexka


Le 6 et 7 septembre j'ai passé 2 jours en matinée à observer la migration des oiseaux et notamment des rapaces. Avec beaucoup de chance, car le 6 fut le premier jour de très beau temps après une période de pluie et de brouillard. Ce fut un ballet continu d'oiseaux, notamment de bondrées apivores, de cigognes blanches et noires, de milans noirs et royaux, de Circaètes Jean-le-Blanc, Busards des roseaux, Aigles bottés, Balbuzards pêcheurs, etc...
Voici quelques photos prises ce jour-là:
Le col d'Organbidexka en matinée

Passage de 42 cigognes noires
Les bondrées apivores ont battu des records de passage le 6 septembre: 732 individus observés
Un milan royal a repéré une proie au sol
Le même milan royal avec sa proie tenue dans ses serres
Un  vautour fauve au-dessus du col
Un Circaète Jean-le-Blanc fonce vers le sud