vendredi 12 novembre 2010

Gorgebleue à miroir

J'ai observé mon premier Georgebleue à miroir il y a plusieurs années du côté du Croisic. C'était très tôt en saison, en mars. Il faisait froid.
Maintenant, à chaque printemps, c'est avec plaisir que je retrouve ce bel oiseau. Dans les zones humides du Marais Breton ou Poitevin, je sais le retrouver à coup sûr.  Le mâle perché souvent sur la soude ligneuse (Sueda vera) ne passe pas inaperçu. La femelle est plus difficile à voir, car elle se charge de la couvaison.
Voici quelques photos du mâle de  Gorgebleue à miroir sous-espèce de Nantes (Luscinia svecica namnetum)











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire